Français: Parasita Yitro

Avant le don de la Torah au Mont Sinaï, Hachem dit à Moché de ne laisser personne monter sur la montagne:

«Faites une frontière pour les gens tout autour, en disant:" Prenez garde de ne pas monter sur la montagne ou toucher n'importe quelle partie de celle-ci ... »(Shemos 19:12)

Les Baalei Hatosafot, les rabbins français de l'époque médiévale auteurs du célèbre commentaire sur le Talmud appelé Tosafot, ont également écrit beaucoup de livres de commentaire sur la Torah. Ils ont écrit que ce verset contient un indice pour les générations futures. Le peuple juif en exil doit se faire une frontière pour eux-mêmes autour de Jérusalem et autour d'Eretz Israël. Ils doivent faire attention de ne pas monter sur la montagne – qui fait au serment qu'Hachem a fait jurer le peuple juif de ne pas forcer l’arrivée de la fin des temps et de ne pas reprendre le contrôle sur le territoire d’Eretz Israël avant le temps approprié. De même qu'ils ne doivent pas toucher le mont Sinaï avant le , ils ne doivent pas toucher l'édifice du Temple avant son temps.
La Torah conclut dans le verset suivant: «Au son de la corne du bélier, ils monteront sur la montagne.» Le Baalei Hatosafot explique que cela symbolise le shofar de la rédemption, comme le dit le prophète Yishaya (27:13):

«Sur ce Un grand shofar sera soufflé et ceux qui seront perdus dans le pays d'Ashur et ceux qui seront chassés dans le pays d'Égypte viendront, et ils se prosterneront devant Hachem dans la montagne sainte, à Jérusalem.»(Tosafot Hashalem)